Des drones pour faire respecter le confinement

Non, ceci n’est pas une plaisanterie et pourrez s’avérer être un moyen efficace de contrôler le respect du confinement par les habitants de Cherbourg. Il y a moins d’une semaine, les services de police de Cherbourg a mis en place un système de contrôle à travers deux drones survolant la ville. L’objectif est de rappeler à l’ordre les contrevenants aux mesures de confinements avant de mieux circonscrire l’épidémie de Covid-19 qui sévit actuellement en France depuis plus d’un mois.

Un fonctionnement simple

Après quelques réglages, les drones équipés de caméra haute définition ont été en mesure de survoler la plage verte, Collignon ainsi que les chemins le long des Salines. Ceci a permis de vérifier la fréquentation des lieux.

Ces drones ont une portée de 5 kilomètres, ce qui permet de surveiller n’importe quelle zone sans devoir voler très haut. L’un des opérateurs de ces drones explique qu’ils possèdent de nombreux fonctionnalités très utiles comme la vision infrarouge pour effectuer des rondes de nuit ou encore un haut-parleur pour transmettre des messages de prévention aux éventuels contrevenants.

Grâce à la qualité des images capturées par les caméras embarquées, il est possible de zoomer sur des zones normalement inaccessibles tout en contrôlant les drones depuis le sol.

Des habitants réceptifs

Les habitants de Cherbourg ne trouvent pas le dispositif gênant car les drones sont relativement silencieux à l’exception d’un léger bourdonnement. Les drones permettent de repérer les personnes qui se promènent dans les zones surveillées et ensuite d’envoyer des policiers au sol pour vérifier si la sortie fait bien partie des sorties autorisées dans le cadre du confinement. L’objectif est bien entendu dissuasif mais en aucun cas répressif. Les drones n’ont pas vocation à replacer les policiers au sol mais plutôt de soutenir leurs efforts et leur permettre d’être plus efficaces. A Cherbourg, 203 infractions ont été sanctionnées par une amende depuis le début du confinement. L’utilisation de ces drones est donc une aide précieuse pour les forces de police.